La gestion des déchets en pharmacie peut-elle changer le monde?

Lorsqu’il est question de santé, il est rare que la notion de déchets soit mise de l’avant. Or, quand il s’agit de la gestion des déchets, l’impact sur le bien-être collectif est bien réel. Comment la gestion des déchets en pharmacie peut-elle changer le monde?

La pollution générée par les pharmacies est-elle si importante?

Ayant le bien-être des gens à cœur, le monde de la pharmacie est appelé à élargir sa vision pour adopter des mesures écoresponsables. En effet, il n’est plus à démontrer que la santé repose également sur un environnement sain.

On évalue qu’une pharmacie de taille moyenne produirait environ 45 tonnes de déchets par année. Lorsqu’on considère qu’une partie peut représenter un danger cytotoxique en contaminant les cours d’eau et la faune, la gestion des déchets en pharmacie devient un enjeu légitime.

Par ailleurs, on estime qu’une pharmacie utiliserait 15 000 fioles de médicaments par année. Ne pourrait-on pas alors envisager de recourir à des flacons écoconçus et à la réutilisation des fioles pouvant l’être?

Les 3RV-E

Que signifient les 3RV-E? Il s’agit de réduire, réutiliser, recycler, valoriser ou éliminer. Différents gestes peuvent être posés pour réduire l’émission de déchets en pharmacie. Si en gérant de manière efficiente les inventaires, les pharmaciens agissent sur la réduction des déchets, ils peuvent également s’intéresser à la réutilisation et au recyclage.

  • Réduire

La réduction des déchets devrait se faire en amont. Il existe une multitude de façons d’y arriver, dont les suivantes:

Attention portée à l’inventaire

L’une des premières choses sur lesquelles les pharmacies devraient s’attarder dans le cadre d’une bonne gestion des déchets est la tenue d’un inventaire adéquat et rigoureux visant à réduire les pertes. En plus de diminuer l’impact sur l’environnement, l’attention portée à l’inventaire permet d’assurer que la médication est disponible au moment où les patients en ont besoin. De plus, cela représente un effet bénéfique sur la profitabilité de la pharmacie.

La gestion de l’inventaire doit notamment tenir compte des dates de péremption des médicaments, des retours, des produits endommagés, des rappels et des prescriptions non réclamées. Les besoins d’une pharmacie dépendent grandement de sa clientèle, il est alors essentiel d’être à l’affût des réalités des patients afin d’éviter tout gaspillage.

Conscientisation en matière d’approvisionnement

En plus d’assurer la gestion des médicaments, la pharmacie est généralement appelée à se procurer divers articles. En se tournant vers des entreprises locales, non seulement elle encourage l’économie régionale, mais elle réduit aussi son empreinte écologique.

Les pharmacies peuvent également jouer un rôle majeur lors de la sélection des produits offerts aux clients. Couches réutilisables, brosse à dents en bambou, fil dentaire rechargeable, produits naturels et écoresponsables bénéficient d’un engouement de plus en plus prononcé auprès de la population.

Réflexion sur les contenants

Les contenants à usage unique génèrent une quantité importante de déchets dès leur production. En ayant recours à des fioles écoconçues, c’est-à-dire qu’elles ont été développées afin de réduire leur incidence sur l’environnement, la pharmacie peut agir à la source, et ce, de manière considérable. En ce sens, l’Ecolo-Vial est fabriquée avec 30 % moins de plastique et est produite en utilisant 52 % moins de CO2 que les autres types de flacons.

Les pharmacies peuvent également offrir différents produits en vrac. Les produits ménagers et les produits de soins corporels s’y prêtent d’ailleurs très bien et ont de plus en plus la cote auprès des consommateurs.

  • Réutiliser

Ici, il n’est pas question de se pencher sur la réutilisation des médicaments, mais sur celle des flacons. Évidemment, il est crucial de s’assurer que cela ne pose aucun danger pour la santé des patients, mais lorsque cela est possible, pourquoi ne pas tenter de mettre un tel système de réutilisation en place?

  • Recycler

Une étude menée par la firme Léger indique que 79 % des Québécois recyclent. S’ils ne procèdent pas tous systématiquement au tri des matières recyclées (seulement 47 % le font), il s’agit tout de même d’une pratique ancrée dans les habitudes. La pharmacie peut, quant à elle, recycler emballages, piluliers, contenants de verre, de plastique ou de métal non contaminés et qui sont acceptés par les centres de tri.

Et puisqu’il s’agit d’un commerce de proximité, la pharmacie peut mettre des boîtes de recyclage pour les piles et divers déchets électroniques à la disposition des patients.

  • Valoriser et éliminer

Lorsqu’on parle de valorisation des déchets, on fait essentiellement référence au compostage. Les entreprises, qu’elles soient pharmaceutiques ou non, peuvent favoriser celui-ci en fournissant des bacs de compost à ses employés.

On ne devrait avoir recours à l’élimination que lorsque les résidus ne peuvent être traités différemment. C’est précisément le cas de nombreux médicaments qui peuvent représenter un danger pour la flore, la faune et les humains si l’on n’en dispose pas adéquatement. Le pharmacien est le mieux placé pour connaître les bonnes pratiques de destruction des médicaments, surtout s’il suit la formation nécessaire. En ce sens, il peut jouer un rôle important dans la sensibilisation les patients et inviter ceux-ci à rapporter leurs déchets médicaux en pharmacie.

Quels sont les bénéfices?

En plus d’œuvrer pour créer un environnement plus sûr et plus sain pour tous, la pharmacie qui adopte des comportements écoresponsables, notamment au niveau de la gestion de ses déchets, peut augmenter ses profits annuels. Selon Marc-André Mailhot, président fondateur de Maillon Vert, ces revenus pourraient se chiffrer autour de 45 000 $ par année, de quoi déboulonner l’idée qu’entreprendre un virage vert coûte cher.

Les pharmaciens jouissent généralement d’un lien de confiance considérable avec leurs patients. Ne serait-il pas intéressant d’étendre leur contribution en protégeant l’environnement au même titre que la santé de la collectivité?

Partager

Recevez des échantillons gratuits


    EcoloVialEcoPillEcoloJarEcoloProEcoloMed

    Recevez votre trousse de démarrage!


      EcoloVialEcoPillEcoloJarEcoloProEcoloMed

      Trouvez votre pharmacien distributeur le plus proche !


        Receive your starter kit!


          EcoloVialEcoPillEcoloJarEcoloProEcoloMed

          Find your nearest pharmacist distributor!


            Receive free samples


              EcoloVialEcoPillEcoloJarEcoloProEcoloMed

              Demande d'échantillon