Êtes-vous à l’abri du greenwashing?

Ça y est, vous avez décidé de diminuer votre empreinte environnementale. Vous avez réduit vos déchets, vous recyclez, vous effectuez des achats locaux et responsables… Vraiment? Êtes-vous certain de ne pas faire partie du cercle vicieux de l’écoblanchiment (greenwashing)?

L’écoblanchiment, une tendance à renverser

L’écoblanchiment (greenwashing) ne date pas d’hier. Face à une sensibilisation de plus en plus marquée des consommateurs envers les gestes écoresponsables, de nombreuses entreprises adoptent le virage vert. Par contre, certaines vous laissent seulement croire qu’elles offrent des produits écoresponsables dans l’espoir d’accroître leurs ventes.

L’écoblanchiment, aussi appelé greenwashing, est en fait une stratégie marketing mensongère qui présente une fausse image d’écoresponsabilité. Le recours à divers procédés peut contribuer à induire les consommateurs en erreur. Ces éléments se retrouvent d’ailleurs souvent sur des produits liés au greenwashing :

  • L’utilisation des couleurs bleue et verte;
  • L’illustration de paysage ou d’éléments de la nature comme des feuilles, des arbres, des animaux ou un ciel bleu;
  • L’affirmation qu’un article est fait à partir de matières recyclées sans en préciser les proportions;
  • L’emploi des mots « naturel », « éco » ou « vert ».

L’utilisation de ces subterfuges peut semer la confusion et amener les consommateurs à croire qu’ils effectuent des achats écoresponsables alors qu’il n’en est rien. De plus, le manque de réglementation en la matière nuit grandement lorsque vient le temps de démêler les allégations qui sont vraies de celles qui ne le sont pas.

Cette tendance peut provoquer le cynisme et la perte de confiance. En effet, 83 % des consommateurs se sont sentis trompés par les mots à la mode employés pour vanter différents produits.

Malgré tout, une étude menée par Forrester démontre que 61 % des acheteurs recherchent des biens écoénergétiques et la demande d’articles écoresponsables est sans cesse en croissance. Il importe alors de demeurer vigilant pour ne pas se faire berner.

Comment éviter d’être victime d’écoblanchiment (greenwashing)?

Heureusement, cette stratégie trompeuse s’avère de plus en plus risquée. Les gens sont davantage informés et restent à l’affût des supercheries associées au greenwashing. Les entreprises trouvées coupables d’avoir employé ces procédés malhonnêtes sont vouées à voir leur image de marque ternie et même à devenir sujettes au boycottage.

En fournissant des données précises et vérifiables, les entreprises étant véritablement écoresponsables tentent de corriger le tir et d’établir un lien de confiance avec les consommateurs.

Pour s’assurer de la légitimité des affirmations liées aux différents produits, il est important de savoir lire les étiquettes et de connaître les certifications reconnues. Il s’agit d’abord d’une question d’éducation et 76 % des gens soutiennent vouloir en apprendre davantage sur ce qui est réellement écoresponsable et ce qui ne l’est pas.

Ainsi, il faut retenir qu’avant d’acheter un produit, il est essentiel de :

  • Se méfier des premières impressions;
  • Vérifier que les allégations d’écoresponsabilité sont crédibles, précises et pertinentes;
  • Porter attention à l’exagération, à la tromperie et à l’absence d’information;
  • S’appuyer sur des certifications reconnues, comme la certification B-Corp, qui garantissent que les entreprises sont auditées régulièrement.

Par ailleurs, les consommateurs, les détaillants et les entreprises écoresponsables ont le pouvoir de faire des pressions auprès des autorités afin que les allégations vertes soient standardisées et légiférées comme l’ont été celles concernant la certification bio.

Et en pharmacie?

En pharmacie, il est envisageable de jouer un rôle pour limiter les risques d’écoblanchiment. Diverses stratégies peuvent alors être employées. Et si le boycottage n’est pas toujours possible, d’autres solutions peuvent être adoptées.

Pourquoi ne pas identifier clairement certains produits grâce à des logos ou des étiquettes? Il est également possible de créer des sections réservées à des articles étant véritablement écoresponsables. Un panneau explicatif pourrait justifier vos choix et servir à l’éducation de votre clientèle. Ce serait aussi l’occasion d’attirer et de rassurer les consommateurs avertis. D’autant plus que 90 % des clients considèrent que les détaillants devraient être plus transparents au sujet du degré d’écoresponsabilité de leur marchandise.

Finalement, vous pourriez donner l’exemple, en favorisant l’achat et l’utilisation de produits écoresponsables. Dans le cadre des prescriptions, vous pourriez ainsi vous tourner vers les fioles et les piluliers d’EcoloPharm. Cela envoie un message positif à vos clients et contribue à réduire votre empreinte écologique.

Partager

Recevez des échantillons gratuits


    EcoloVialEcoPillEcoloJarEcoloProEcoloMed

    Recevez votre trousse de démarrage!


      EcoloVialEcoPillEcoloJarEcoloProEcoloMed

      Trouvez votre pharmacien distributeur le plus proche !


        Receive your starter kit!


          EcoloVialEcoPillEcoloJarEcoloProEcoloMed

          Find your nearest pharmacist distributor!


            Receive free samples


              EcoloVialEcoPillEcoloJarEcoloProEcoloMed

              Demande d'échantillon